Lettres des anciens

Merci pour les nouvelles...


Azur
Retour
 

 

Ayant reçu récemment deux lettres d'anciens d'un coup, j'ai eu envie de les publier... L'adresse électronique du club étant la mienne (Didier P), les anciens qui écrivent me parlent plutôt.
Si certains veulent prendre contact avec un athlète, qu'ils me demandent leurs adresses électroniques.
 

Juin 2009 - Yves GOURDEL

"Bonjour,
Un petit coucou d'un ancien de cinquante ans qui a toujours je crois le record 120 m benjamins....
cordialement"

Eh bien, salut à toi en retour! Tu faisais partie d'un groupe de Benjamins très rapide, et c'est par ces records que je te connais. Le 120m ne se court plus depuis une bonne vingtaine d'années, mais les temps restent.
Amitiés athlétiques à toi!
 

Janvier 2009 - Catherine et Raymond PICART

"Avec du retard dû à un train de vie trop rapide, Catherine et Raymond Picart souhaitent une très bonne et heureuse année 2009 à tout l'Azur Olympique et surtout aux anciens de notre génération Marc, Didier et tous les autres.
Nous sommes passés un Samedi vous voir mais il devait être trop tard car il n'y avait personne. N'hésitez pas à nous contacter si vous décidiez d'une réunion d'anciens, cela nous ferait plaisir de vous revoir.
A bientôt!"

Un grand bonjour à Raymond et Catherine avec lesquels j'ai commencé à m'occuper des jeunes en 1979... O souvenirs! A tous, sachez que Catherine détient toujours le record du club du Disque avec un jet à 37.20m. Raymond sautait en Hauteur...
Et puis cette histoire de réunion d'ancien qui trotte effectivement dans pas mal de têtes. On a parlé de profiter de l'Assemblée Générale 2009 vers le 10 Octobre pour rassembler du monde... et du 11 Novembre...
 

Avril 2008 - Alain LANDEC

"Bonjour,
Bernard Guillout et mon père se connaissaient. Au début des années 60, j’ai été victime d’un complot: «Tu verras, l’athlétisme, ça lui fera du bien». Et voilà comment un apprenti-adolescent s’est trouvé lâché dans un club composé à 80% de filles, lui qui n’avait pas de soeurs, avait fréquenté des établissements scolaires sur lesquels était inscrit «Ecole de Garçons» et qui n’approchait que ses cousines généralement méchantes.
D’abord, il a fallu constater qu’à 13 ans, les filles sont plus résistantes, courent plus vite que les garçons au même âge et par la suite qu’il est difficile de leur courir après comme on le souhaiterait. Mais, ce n’est pas pour cette dernière raison que j’ai abandonné une carrière d’athlète pour en entamer une, plutôt longue, de rugbyman.
En mars 2008, nous avons, Jean-Louis Combeau (de 1963, 13 ans à 1970 au club) et moi, rendu visite à Bernard Guillout dans son Lot et Garonne. Dès qu’il nous a aperçus, il a vu en nous des cibles potentielles pour nous coller entre les mains un disque, un javelot ou un marteau.
«Le marteau, ça se lance en faisant un pas de danse» nous a-t-il dit! Ben voyons! Méfiez-vous! Si vous allez le voir, vous risquez de vous retrouver avec un truc en fonte de 3 à 7 kg ou bien il va vous proposer soit un footing soit une marche de 30km après le foie-gras et le confit.
Cela étant, j’espère que vous êtes tous restés aussi jeunes et belles ou beaux que lui. Ce serait un grand bonheur si l’occasion m’était donnée de le vérifier.
Cette période de ma vie a été comme pour celles et ceux qui se sont manifestés sur le site, d’abord heureuse et faite de cette amitié, de cette solidarité et de ce goût de l’effort qui structurent pour le reste de la vie.

Amitiés et grosses bises à vous, et particulièrement à Christian Néel, Michèle ... Cambuzat et Jacqueline Emeriau qui ont laissé des messages et avec qui j’ai passé tout ou partie de ces années «Azur».

Alain (au club de 1963, 14 ans à 1970).

PS : Je vais rechercher Photos et Documents ( peu nombreux) qui ont été oubliés au fond d’une malle."

Merci de ces nouvelles, Alain, ancien athlète d'une époque du club que personne n'a connue. Je note qu'il y avait alors 80% de licenciées!... Aujourd'hui, le pourcentage est inversé et nous avons beaucoup de mal à compléter l'équipe féminine.
Les contacts avec les anciens lentement augmentent grâce à Internet (j'en ai d'autres non encore publiés...) et ce serait une idée de les inviter lors d'une de nos soirées (repas des bénévoles, Assemblée Générale).
 

Janvier 2008 - Anne MATTEI

"Bonne Année et bonne santé pour 2008 avec la réalisation de tous vos souhaits! En espérant qu'une prochaine réunion des anciens en 2008 comprenne le double de personnes qu'en 2007.
Grosses bises à tous, notamment Didier, Nesly, Jean-Marc, Bernard, Isabelle, Marc, Catherine, les Michel(e), Claude, et tous les autres".

Anne

Merci pour tes bons voeux que nous te retournons derechef! Et effectivement, si un ancien est intéressé pour une petite rencontre (à une date difficile à trouver), qu'il nous le fasse savoir par l'adresse E-mail du club!
 

Septembre 2007 - Gilles CASTEJON

Bonjour,
Très sympa de se retrouver inscrit sur votre site!
Je suis Gilles Castejon né en 1969 et adhérent de 1978 à 1981 d'après votre fiche. J'ai de très bon souvenir dans ce club. D'ailleurs je suis toujours sportif, j'ai pratiqué beaucoup de sport depuis dont le rugby à 13 et la Boxe Française à Charenton. Je pratique toujours plusieurs sports et j'ai participé à plusieurs raids extrêmes (marathon des sables, raid Amazonie, diagonale des fous/grand raid de la Réunion, raid oxygène etc...).
Je pars au mois de janvier en Angleterre pour participer à un grand parcours du combattant (13km environ) dont voici un aperçu.
Bref l'Azur olympique a contribué à me donner le goût de l'effort et du dépassement de soi. Je vous en remercie.
Je vous souhaite de continuer à transmettre toutes ces valeurs sportives dont nous avons tous besoins pour affronter la vie..
Sportivement,

Gilles Castejon

PS: Un petit peu de ma vie en trois sites: la Photo, Groupe Cynophile de la RATP et le Penchak-silat.

J'ai été très lent à publier ta lettre. Je me souviens de toi et des 4.08m que tu as réalisés en Poussins, alors record du club. Je t'attendais en Benjamins, catégorie dans laquelle on commence à apprendre un peu de technique... Mais nous t'avons peu vu... Je vois à ta lettre que tu ne manques pas d'occupation et que tu cherches à les faire partager. Bravo!
On trouvera une photo de toi sur le site Photo... Tu as changé!
Nous te souhaitons encore beaucoup de plaisirs!
 

Avril 2007 - Christian NEEL

Bluffé de trouver au détour d'une recherche internet, un site sur Azur Olympique... Bravo! C'était les années 70... Pas la grosse tête, le club c'était plus l'ambiance que la performance... du moins pour moi...
J'ai toujours des nouvelles de Jean-Michel et Patrice GAYE, mais là c'est facile j'ai épousé leur soeur Marinette, et comme Jean Michel a épousé Dominique Lerat... Ça fait déja 5 anciens!
Quand même ça fait un petit quelque chose de lire les lettres des anciens... Un coucou aux "Cambuzat" à Laurence Guillou à Bernard...
Bravo encore pour cette heureuse initiative,

Christian.

Oh la surprise! Au beau milieu de la bagarre pour la mise sur pieds des Interclubs!
Encore un grand ancien dont les records sur les Haies sont encore dans quelques mémoires! Je viens de vérifier dans nos archives. Tes 55"1 sur 400m Haies (du 27 Juin 1971) tiennent toujours, juste approchés par Denis OLRY avec 56"71!
En plus tu as des nouvelles de Patrice, de Jean-Michel et de Dominique!... Peux-tu me dire en deux mots ce qu'ils deviennent? Et peux-tu leur transmettre notre bonjour?
Un grand merci pour ces nouvelles!... (T'as pas une petite photo?...)


 

Février 2007 - François JEFFREDO

Avec surprise je me suis vu sur le Web! Cela m'a rappelé plein de souvenirs et je vous félicite de vos très bon résultats... Je me présente: François Jeffredo dans votre club autour des années 55.
Bravo pour tous les renseignements que j'ai pu retrouver... Encore merci et amitiés sportives.

François.

Un grand ancien qui a conservé le record du club sur 1500m de 1956 à 1979 en 4'12"0. La photo de François présente sur le site nous le montre lors d'un cross... dont les parcours de l'époque semblent bien sévères...
Tous les jeunots te saluent bien bas!
 

Octobre 2006 - Anne MATTEI

Bonjour à tous.j'ai vu le site de l'aoc, mon ancien club et j'ai été très contente de lire les messages de certains anciens: Bernard, notre entraîneur, Jean-Marc (qui s'est souvenu de moi, merci!), Michèle, Jean-Louis, Anne, Sylvain, Frédéric... Quelle nostalgie de se remémorer tout cela!
J'ai rencontré Claude à la piscine de Charenton avant les vacances et on s'était dit que ce serait bien de se revoir tous ensemble. Est ce une utopie? Non, j'espère... Didier, Marc, Isabelle, Jean-Marc, Fernand, Dominique, Jean-Michel, Daniel, Fabrice et plein d'autres... Que de souvenirs!!!
La bise à tous!

Anne MATTEI (anne point mattei at yahoo point fr)

Bien à toi Didier et bonne continuation!

Merci Anne, on continue... et comme suggéré, j'ai communiqué ton adresse électronique, mais sous une forme un peu discrète, et j'espère qu'ainsi tu recevras des nouvelles qui te feront plaisir.
Il y a aussi pas mal de camarades d'entraînement de l'époque dont je me demande bien ce qu'ils sont devenus, et qu'il me ferait plaisir de revoir... Sur la photo d'un autre temps, ce devait être en 1977, on voit le stade Henri Guérin avec "la bulle" qui abritait un terrain de sport collectif. Anne serait de dos (?), à côté de Patrice, Serge, Hervé, et Didier que l'on devine à droite... Et on faisait de la perche tranquillement sur le sautoir dont on reconnait encore des parties...
 

Août 2006 - Vanessa CADEDDU

Je tombe par hasard sur votre site et suis agréablement surprise!!! J'ai aujourd'hui 31 ans et je viens de faire un saut record dans mon passé...!!! C'est fantastique d'avoir conservé et porté à l'écran tous ces résultats. Je me souvenais de mon record du club au lancer de balle mais absolument pas de mon lancer javelot poussine à 18m30...!!! C'est drôle, bravo pour le travail réalisé et surtout pour ce club qui dure. Le bleu lui va si bien... Les noms des copines de l'époque, la grande et rapide Corinne Buffon, Juliette Barilleau, Céline Menou et la majestueuse Karine Moncelli. Oaouh, époustoufflant. Je garde un très bon souvenir de mon aventure athlétique au sein du club, vraiment.
Pour anecdote, j'étais un peu garçon manqué et un jour, lors d'une compétition extérieure, je me suis retrouvée dans les starting-blocs au départ d'un 60 m entourée de garçons...!!! Petite erreur à la table d'inscription, ils m'avaient pris pour un p'tit gars. Eh bien je ne me suis pas dégonflée, j'ai couru mon 60 m comme jamais, je suis arrivée dernière certes, mais j'avais dû sacrément améliorer mon temps avec tous ces lièvres devant moi!!! Que dire d'autre si ce n'est longue vie au club. Aujourd'hui, je pratique la course à pied (pourtant j'aimais pas ça à l'époque) et je joue au badminton. L'athlétisme fait partie intégrante de mon existence, une bonne école : il m'arrive de sauter des montagnes, je cours vite vers mes objectifs et pour me défendre je lance des boutades! Bien à toi Didier et bonne continuation.

Vanessa... Tu es arrivée au club il y a 20 ans (est-ce possible?) et tu as été Poussine 2 puis Benjamine 1... Il y avait effectivement une jeune équipe féminine très forte à l'époque. Ta spécialité était les lancers, mais tu vois, ce sont des photos de cross que l'on exhume...
Si le club a aujourd'hui des composantes vraiment performantes, on accueillerait bien volontiers des Benjamines comme vous!...
Bonne continuation et un grand MERCI de tes nouvelles!
 

Janvier 2006 - Famille CAMBUZAT

De Michèle CAMBUZAT...

A l'époque (c'est un peu drôle de dire cela), je m'appelais Cambuzat, de prénom Michèle (nous étions trois Cambuzat!). Cette "époque" se situait autour des années 1965-1970. J'ai encore 40 ans après des souvenirs formidables où prénoms et visages se mélangent. Merci de les avoir fait revivre!
Si d'autres de cette période se signalent (à part mon frère Jean-Marc et Christelle G.!) transmettez leur mes amitiés. Peut-être un jour une réunion des anciens? Encore bravo et merci!

Michèle LEY

PS: J'ai un peu honte... Plus de footing mais malgré tout de la gym d'entretien!

Vous pouvez communiquer mon adresse

Puis de Jean-Marc...

Bonjour Didier,

La magie d'internet a encore frappé! Je me souviens qu'à l'époque tu travaillais sur les rotors d'hélicoptères... C'était dans les années 75/80 (?). Si je ne m'abuse Marc était un bon copain de Fabrice ARNAULT, il y avait aussi Jean-Michel, Patrice (GAYE), Dominique LERAT, Anne et bien d'autres encore... Je n'ai pas de photo par contre j'ai récupéré les films 8mm de mon père dont le plus ancien date de 1966 et le plus "récent" de 1977. L'ennui est qu'ils ne sont pas numérisés!
Je me suis promis de m'y attaquer un jour; voilà une bonne occasion, mais ça demandera du temps! Si d'autres de la même époque donnent des nouvelles, cela me ferait plaisir d'en avoir, de toi et Marc aussi bien sûr....
Amicalement et félicitations pour le site, superbe!

Bonjour Jean-Marc et Michèle! Et bonjour Jocelyne également! Nous vous transmettons toutes les amitiés de l'Azur dont il ne reste aujourd'hui que Marc et moi-même qui vous aient connus. Mais tout le monde est ravi d'entendre des voix du passé... Si quelqu'un est intéressé, je transmettrai les adresses E-mail, comme d'habitude.
En attendant, des films de l'époque... Hum! Voilà une excellente idée! D'autant que la période 1960-1970 du club ne nous est pas bien connue... Dépêche-toi! les films ne se conservent pas indéfiniment...
 

Mai 2005 - Anne-Claire JEGAT

Yvette, Anne-Claire, Virginia et Elisa aux Jeux du Val de Marne
sur la piste encore en état (!) en 1994.
A partir de 98, nous ne pouvions plus nous en servir...

Bonjour à tous,

Que d’émotions de se remémorer tant de souvenirs!!! Je suis passée il n’y a pas très longtemps sur l’île Martinets et j’ai pu constater avec joie que le club avait enfin été doté d’un vrai stade d’athlé! Finis les entraînements sur la piste en lambeaux ou sur le vieux sautoir en hauteur!
Mais comme le dit si bien Yvette, on n’avait peut être pas d’énormes moyens mais on s’en fichait, on rigolait bien, on s’entraînait beaucoup et on arrivait tout de même à faire de très bons résultats en compétition! J’arrive encore à retrouver mon nom dans les records du club, alors...
En tout cas, bravo pour ce site et longue vie au club, aux nouvelles infrastructures et aux jeunes qui ont pris le relais!

Bonjour Anne-Claire... Le stade a en effet bien dû te surprendre... Il est bien difficile d'imaginer les conditions de pratique avant le stade actuel (merci à ceux qui l'ont permis!)... On ne pouvait pas faire de Sprint sur une ligne droite de plus de 25m. Les sautoirs étaient bien là mais le sable de la Longueur était vraiment, vraiment très mauvais (il est toujours là)... En ce qui concerne les lancers, nous avions toutefois plus de liberté sur la pelouse que maintenant...
Pour les lecteurs, Anne-Claire détient toujours les records Benjamines du 50m et de la Hauteur. Merci des nouvelles, Anne-Claire et bonne route...
 

Février 2005 - Eric CAUGANT

Chers Amis de l'Azur,

Bravo pour le site et plus particulièrement son bottin. J'ai eu le plaisir de m'y retrouver, ça ne date pas d'hier pourtant (1973). Vous pouvez y ajouter mon prénom qui est "Eric".
Merci à vous d'avoir ravivé ces bons souvenirs du club : athlétisme et camaraderie.
Bien cordialement.

Merci pour ce petit mot gentil de la part de quelqu'un qui fut un jeune poussin et qui figure dans nos bilans par trois performances: deux en cross en une sur 60m - il en manque probablement pas mal...
Tu es pour nous comme les enfants d'aujourd'hui: des vies qui nous passent un moment auprès de nous, avec lesquelles on partage la passion du sport, du chronomètre, du beau geste... et puis qui passent...
Jean-Louis BARAUT est peut-être le seul qui puisse nous parler de toi!
 

Août 2004 - Yvette JALLADE

Pas mal!... C'est juste qu'elle avait du mal à finir
en accélération, Yvette

Salut tout le monde,

C'est fou ce qu'il y a sur ce site, et je trouve qu'avec un vrai stade c'est bon, on fait résolument partie du nouveau millénaire!
Mais quand on y pense, les entraînements derrière les petites haies du stade de foot sur la mini-piste caillouteuse qu'il fallait précédemment balayer pour vider les trous de leur eau, et puis faire attention de ne pas embrocher un footballeur quand on partageait avec eux le terrain et puis quand même rester dans le club, parce qu'on s'y sentait bien, parce qu'à Créteil ou ailleurs ça aurait été trop grand pour nous et qu'on s'y serait senti perdu...

Toutes ces petites choses font sourire aujourd'hui et maintenant que je suis une vieille de 23 ans, je réalise seulement à quel point ce petit club où j'allais mécaniquement, pour ricaner avec les potes jusqu'à ce que Didier se fâche, qu'on se calme et puis qu'on re-ricane..., c'est huit années de ma vie et de belles amitiés comme la belle et talentueuse Valérie Gardelle qui vous passe à tous le bonjour.

Vive l'athlé, vive l'AOC, et éternel soit ce site. Salut, j'arrête de rêvasser dans ce bureau francfourtois au soirées azurées de mon enfance.

Yvette

Petit Papillon Yvette s'arrête sur notre site le midi au café... Retenons notre souffle... Quelques confidences passent...
Oh... On ricanait et Didier se fâchait... Voilà qui est inattendu... Bon... Je me souviens plutôt qu'au club Yvette faisait partie d'un groupe de filles qui avait assez bien marché et qui nous manque plutôt aujourd'hui. Sa meilleure performance a été obtenue au Javelot qu'elle a lancé à 30.00m exactement à Créteil en cadettes. Elle a aussi franchi 2.40m à la Perche et en détient d'ailleurs toujours le record du club. Elle se qualifiait régulièrement aux championnats d'Ile de France dans ces deux disciplines.
Yvette travaille maintenant à Francfort dans un organisme de la jeunesse sportive allemande. Merci pour ton petit mot et bon café!
 

Mai 2004 - Sylvain LECLANCHER
Accrochez-vous, cela décoiffe!

Karine, Gilles, Frédéric B, Sylvain LECLANCHER et Marc en 1990...
Et Anne-Solène tout à gauche!

Bonjour Didier, Bonjour Marc, Bonjour à toutes et à tous,

C’est avec un grand plaisir que j’ai pris connaissance de ce superbe site très complet. Il m’a permis de me replonger quelques années plus tôt à une époque où les séances de piste porte de Charenton, les sorties en bord de Marne ou encore le fartlek au bois de Vincennes rythmaient ma semaine de lycéen. Je me souviens avant tout d’un groupe de copains emmené par Denis, Frédéric et Gilles qui s’entraînait sous la houlette de Marc, avec à la clé la qualification aux championnats de France Cadets de 4 x 1000 mètres. Ah! Cannes, encore un bon souvenir!

Ayant arrêté de courir pendant quelques années, j’ai repris en octobre 2003 à Clamart. C’est avec un énorme plaisir que j’ai croisé des visages connus lors de ma première course sur route: le Tour de Charenton. Pouvait-il en être autrement!!! Je reviendrai en 2005: promis!

Amitiés à tous,
Conservant en mémoire ces bons souvenirs.

Sylvain

Le trésorier se souvient encore de cette qualification par équipe à Cannes, et je ne rate pas une occasion (en fait, dimanche dernier!) d'en parler aux jeunes qui devraient bientôt vous imiter dans de grands déplacements. Il est certains que les copains, c'est la clef de la réussite, et les relais sont parfaits pour cela.
Merci de tes nouvelles et de ton bon souvenir. Voici en cadeau une photo d'époque qui va en étonner plus d'un! Et tu pourras parler de nous à Yannick au CCR 92!
A un de ces jours sur les routes d'Ile de France!
 

Janvier 2004 - Jean-Louis BARAUT

Jean-Louis, détenteur de tant
de records du club

Bonjour Didier, bonjour Marc et bonjour à tous!

Le hasard fait bien et curieusement les choses! Je découvre (presque) par hasard ce superbe site et retrouve instantanément la magie d'il y a quelques années! Que de souvenirs ressurgissent d'un seul coup... J'ai cru rêver en constatant que je n'avais pas disparu des records... Vingt ans après!
Je repense souvent à ces moments de mon adolescence et j'en garde tellement de bonnes images. J'ai juste un regret, c'est que tout passe si vite et que je n'aie pas pris le temps de donner de mes nouvelles, à tous ceux qui m'ont tant donné. Il ne faut pas désespérer et j'ai toujours l'espoir de passer un soir à l'entraînement pour venir vous saluer (au fait c'est quand maintenant?). J'ai bien eu des nouvelles de tout le monde par Jonathan, mais ce serait tellement plus sympa de le faire en direct. Il va falloir que je me dépêche car il est question que je m'expatrie pour 3-5 ans aux Etats-Unis à partir du printemps prochain. Ou alors, il faudra que vous veniez me rendre visite là-bas!
C'est très émouvant de revivre grâce à ce superbe site l'histoire du club qui m'a fait découvrir l'athlé (même si je lui ai fait quelques infidélités à la fin puisque je me suis mis au rugby; mon genou s'en souvient encore!). Il n'empêche que mon coeur est toujours resté proche de la Vigerie, de Poniatowski et du stade enfin charentonnais (une vraie piste maintenant, c'est super!). J'ai toujours mon maillot Azur (je ne rentre plus dedans, mais je ne peux m'en débarrasser malgré mes nombreux déménagements ainsi que mes médailles, avec une tendresse particulière pour la toute première que j'avais reçu au théâtre de Charenton).
J'en profite aussi pour faire de très grosses bises à Anne et à Bernard, dont je viens de lire les messages.

Avec tous mes meilleurs voeux pour la nouvelle année, et tous mes encouragements pour la saison (honnie par certains...) de cross!
Toutes mes amitiés et à très bientôt j'espère!

Jean-Louis BARAUT

Bonjour Jean-Louis! Nous te souhaitons également une très bonne année.
Si l'athlétisme ne peut pas être pratiqué éternellement - encore que les coureurs sur route soient étonnants... - le corps et l'esprit des jeunes est dans le mouvement et la performance! Notre but est de permettre à ceux qui ont ce besoin de concrétiser leurs aspirations... Et nous savons de quoi nous parlons pour avoir également voulu monter sur le toit du monde! Plus tard ne doit rester que la satisfaction d'avoir pratiqué, et on s'envole alors vers d'autres buts plus en rapport avec un corps maintenant repu.
Ceci dit, nous devons également être très attentifs à la dynamique de groupe. Les meilleurs remplissent les aspirations des moins bons, les moins bons justifient les efforts des meilleurs et tous oeuvrent ainsi pour eux-mêmes dans la même direction. Bien sûr, tout n'est pas toujours aussi évident dans le monde des hommes auquel nous devons malgré tout garder obéissance.
Merci pour ta lettre, Jean-Louis!

... Je viens de lire ton mot et je le partage totalement. Le plus important est de prendre plaisir, et ça l'Azur sait très bien l'apporter. La performance est peut-être très importante dans un premier temps, mais à terme le plaisir l'emporte (en plus, lui il reste longtemps, alors que la performance doit être battue). Il faut bien garder les deux car sinon quelque chose se casse. Je n'en prendrai pour exemple que ma seule expérience ... J'ai quitté l'Azur (après une discussion avec Bernard) pour intégrer un club censé être plus structuré et améliorer mes performances... Mais j'y ai perdu l'esprit de famille et le côté sympa du club et, du coup, les performances n'ont pas suivi. Il y avait aussi d'autres très bonnes raisons, entre autres celles qu'il faut vraiment s'entraîner dur pour dépasser certains stades (et ça n'a jamais été mon fort!). Il y a mille façons de monter sur le toit du monde, mais c'est par le côté humain et l'esprit de groupe qu'on y arrive le mieux.

Jean-Louis


 

Novembre 2003 - Laurence GUILLOUT

Bonjour à tous,

Super ce site! je suis une ancienne à qui il ne reste plus de record... snif... Non! tant mieux! Les records sont faits pour être battus...
A la sortie de mon boulot (gare de Lyon), j’aperçois de temps en temps Catherine DORIATH toujours très militante.
Je continue à courir le samedi matin et souvent je repense aux séances dans le bois de Vincennes... Bon courage à tous...

Laurence GUILLOUT

Bonjour Laurence et merci pour ton gentil mot et tes encouragements! Tu es une ancienne du club des années 70, et je crois qu'il n'y a plus maintenant que Marc qui t'ai connue... Mais j'ai bien entendu parler de toi et de l'équipe féminine de l'époque, et en particulier de Catherine DORIATH et de sa soeur, Françoise...
Rassure-toi! Un de tes records a survécu: celui du 600 mètres en 1'56"4... Mais puisque cette distance ne se court plus, ce record n'est pas publié...
Hum!... Oserions-nous te demander quelques photos?...
 

Avril 2003 - Frédéric POILBOUT

Bonjour Didier,

Bravo pour le site de l'Azur de plus en plus resplendissant. Quel travail ! J'espère que le club "tourne" toujours aussi bien autour de la piste. J'ai regardé avec beaucoup de nostalgie la revue des anciens.

Comme tu le sais sûrement je suis installé à Nice où je pratique le volley ( pas encore l'athlé), le ski et la plage... Je me marie avec Vanessa, ma fiancée au mois de juillet à Villefranche sur mer. Pourrais-tu me communiquer ton adresse? Par avance merci.

Mes amitiés à tout l'AOC,

Frédéric.

Bonjour Frédéric,
C'est l'heure des interclubs et nous nous rappelons que tu nous y a tenu nombre de places diverses (Perche, Sprint, Triple saut, Haies, Javelot, Relais et probablement d'autres). Nous avons en particulier ce souvenir douloureux... Alors nous devions gagner (facilement!), nous avions dû nous contenter d'une seconde place amère après que tu te sois fait un claquage sérieux à ton premier essai du Triple saut! Ainsi va la réussite sportive... Excuse-nous de rappeler cet épisode auquel personne ne pouvait quoi que ce soit.

Nous te remercions bien de tes nouvelles, Frédéric, et tous t'adressons nos meilleurs voeux de bonheur conjugal!

- L'adresse de Didier se trouve avec la description du bureau -
 

Avril 2003 - Jacqueline EMERIAU

C'est avec émotion que nous recevons des nouvelles d'anciens que personne d'entre nous n'a connus. Jacqueline a fait partie du club en 1964 et 65 (au moins), époque que j'ai bien connue en tant que gamin... Elle fait partie de notre élite avec le temps de 8"1 sur 60m , Perf Régional 1 réalisée à Montreuil le 25 Avril 65 et qui est toujours le record des moins de 16 ans (les cadettes d'alors)... Si on pouvait avoir quelques photos de l'époque!...
Toutes nos salutations, Jacqueline!

 

Monsieur le Président,

Je tenais à vous féliciter pour votre site que, en tant qu'ancienne athlète, je suis fière de découvrir. Le temps a passé mais Azur est resté et c'est pour moi une très, très grande joie.
Recevez mes plus vifs encouragements pour vous et tous vos adhérents.

Et puis...

Bonjour Didier,

Effectivement c'est en cherchant par le nom que je me suis retrouvée face à moi-même 40 ans en arrière. Surprise et sidérée par ces résultats encore d'actualité, j'ai cru rêver...
Mais il est vrai qu'AZUR OLYMPIQUE a été mon premier club d'athlétisme qui m'a révélé ce qu'était la passion sportive. Les souvenirs sont encore là, certains ont dû s'évanouir mais l'âme du club de l'époque m'habite toujours. Nous avions comme entraîneur Bernard dont le père d'un certain âge nous accompagnait souvent lors de compétitions. C'était un enseignement simple et complet, structurant l'esprit d'équipe sans réelle comparaison avec ce que j'ai connu par la suite, poussée par un instinct de réussite sportive. Nos séances d'entraînement avaient lieu au stade Poniatowski, Porte de Charenton, une fois par semaine plus celle que je préférais principalement le dimanche matin car plus largement ouverte sur différentes activités (longueur - hauteur - relais - poids) et parfois à la Rotonde.

J'avais conservé jusqu'à il y a 3 ou 4 ans, mon maillot bleu et mes dossards du début à la fin de ma carrière sportive. Il se peut que je possède encore quelques photos de cette époque mais je vous demanderais un peu de délai pour aller à leur recherche. Ce que je peux ajouter à votre documentation, ce sont mes participations au Championnat d'Ile-de-France (LIFA - Charléty) et au Championnat de France (FSGT - ?) sur le 56 m haies cadettes, pour les avoir gagnées mais pour ce qui est du chrono, là également, je vais devoir aller à la recherche de mes carnets d'entraînement. C'est avec plaisir que je vous les communiquerai. Il est vrai que cette distance n'existe plus maintenant mais je l'ai pratiquée tellement souvent et longtemps que lors de mon footing hebdomadaire, je continue à travailler ce geste qui est en quelque sorte "ma petite fierté".

Voilà, en toute simplicité, les quelques souvenirs que j'ai plaisir à vous relater.

Je suis vraiment touchée de savoir que "des gamines" ont pris notre relais pour faire d'AZUR ce que j'ai vu sur Internet et merci à vous de les entourer, de les encourager. Faites-leur savoir de ma part qu'elles sont sur la bonne voie pour la vie...

Avec toute ma considération.

 

Mars 2003 - Bernard GUILLOUT

Grand moment pour les plus anciens du club (je crains que nous ne soyons que deux)! Des nouvelles de Bernard GUILLOUT qui a dirigé le club bien avant nous, plus de vingt ans après son départ! La grande messagerie d'Internet nous a réuni. J'espère d'autres belles surprises encore...
On peut voir ci-contre Bernard consciencieusement au travail sur le stade - qui le reconnait? - de Vitry, avec l'ancienne piste en cendrée. Derrière un athlète du club passe les pointes à la main, avec le maillot de l'époque - et si c'était Marc?

L'Azur a connu de grands moments vers les années 1960/70, moments qu'à connus Bernard - je suppose. Le club a encore vécu de belles années vers 1975 avant de descendre bien bas après 1980 - autres moments qu'a aussi connus Bernard...
Dans cette lettre, notre ancien président se remémore certainement tout cela avec émotion. Christelle, mais vous l'avez compris, est une de ses filles. Elle a bien fait l'acrobate sur les rambardes du stade.

 

Hasard ou nostalgie, Christelle découvre le site de l'Azur.
Didier se souvient sûrement d'elle, elle avait 5 ans (jeune elle était déjà petite), elle essayait de s'introduire dans ses chaussures. Elle a 26 ans maintenant.
Que de temps passé, et à lire toutes ces pages j'ai l'impression que la vie du club a continué comme avant, avec toute la chaleur, l'amitié et l'esprit de l'époque que j'ai si longtemps vécus et avec tant de bonheur .
Didier et Marc ne semblent pas avoir changé, la pointe de barbe en plus pour Didier si j'en juge par la photo.
Une piste et des terrains de lancers.......!
Et vous avez tiré le meilleur parti du terrain serré entre route et rivière.
De bons résultats, à tous les âges, et une nouvelle variété d'athlètes: les moustiques.
Vraiment bravo!

Vous avez eu les voeux d'Anne Bréchignac, j'ai encore le souvenir de l'adolescente si gentille s'alignant à 12 ans à la course de l'heure (12 km je crois) et excellente dans toutes les autres disciplines. Anne je t'embrasse!
Pouvez-vous lui transmettre mon message et me donner son adresse?
Je serai très, très heureux d'avoir de vos nouvelles.

Toutes mes amitiés,

Bernard Guillout

 

Janvier 2003 - Anne BRECHIGNAC

Bonjour,

Je m'appelle Anne Bréchignac, et c'est avec une joie sans mesure que j'ai découvert tout à fait par hasard votre site.

J'ai passé à "l'Azur" sans doute les meilleures années de mon enfance. J'y consacrais l'essentiel de mon temps libre et de mon énergie. Aujourd'hui ce sont des souvenirs permanents. Ça fait plaisir de voir son nom enregistré dans des archives et de retrouver ceux des amis d'autrefois, je pense notamment à René Grincourt. Depuis plusieurs années je cherchais un moyen de reprendre contact avec Bernard Guillout, mon entraîneur de l'époque. Peut-être cela sera-t-il enfin possible!?

J'ai quitté le club après avoir déménagé et redoublé la classe de 1ère, ma mère souhaitant me voir orientée vers sport-étude. Je n'ai plus aucune des quelques photos que j'avais faites à l'époque; il ne me reste que deux maillots fanés que je garde précieusement, quelques médailles et brevets qui ont survécus à une succession de déménagements.
Aujourd'hui je vis à Sète, et j'apprends à mes enfants à prononcer correctement le mot "athlétisme".

Je souhaite au club et à tous ses adhérents une très bonne année et beaucoup de succès et de performances.

Amitiés...

Oh que oui, nous nous souvenons de toi, Anne! Tu fus une benjamine, puis minime, puis cadette performante. Ton visage est parfaitement dans ma tête et j'envoie de gros bisous à ta famille... Mais je n'ai hélas pu trouver aucune photo non plus de l'époque! Pourrait-on s'en procurer une???
Merci pour tes si gentilles nouvelles! En ce qui concerne Bernard (GUILLOUT), nous n'avons pas de nouvelles depuis de nombreuses années. Bernard est parti faire un élevage de cheval dans le centre de la France. Laissons-donc Internet mariner encore un peu...

 

Mai 2002 - Cyril HALBEHER

Cyril nous a quitté en cadets pour le CA Montreuil. Il faut dire qu'à l'époque, en plus de nos moyens limités, nous avons dû faire deux saisons sans tapis de hauteur, si ce n'est un bricolage sévère par dessus lequel Cyril est une fois passé - Je ne suis pas près d'oublier l'atterrissage direct sur le dos sur le bitume...

Cyril a réalisé 2'55"1 en minimes sur 1000m chez nous. Il porte ci-contre le maillot du Val de Marne. Nous avons souvent par la suite revu Cyril lors des championnats de France, sur les Haies Longues.

Salut Didier,

Comment vas-tu? Je vois que le club se porte à merveille avec l'arrivée de cette nouvelle piste tant attendue depuis des années!!! Toutes mes félicitations aussi pour le site très complet et qui doit te prendre pas mal de temps. J'essaierai de passer un de ces quatre au stade voir le chef d'oeuvre.
Passe le bonjour à tous les anciens de ma part. Dommage que j'aie raté l'inauguration.
A bientôt et longue vie à l'AOC, le club qui m'a fait aimé l'athlé!!!

Et puis...

J'ai arrêté l'athlé il y a maintenant 4 ans, en Juniors 2 car je ne pouvais pas mener de front carrière sportive et études; J'étais à l'époque en première année de médecine et c'était trop difficile de bien faire les deux choses à la fois...
Aujourd'hui je suis en fin de troisième année à la Pitié Salpétrière .Mes meilleures perfs de l'époque sur 400 Haies ont été 55"50 à peu près.

A bientôt. Donne-moi des nouvelles des gens que j'ai connu si tu en as (Gilles, Denis, les Frédéric, etc...).

 

Mai 2002 - Pierre MAUREL

Profil de Pierre: Cent-Bornard invétéré et le verbe provencal... Inimitable!

Il est 0h30 et je suis en train de me ballader sur ce magnifique site, et puis il y a ce superbe stade... Il est bien là! Le rêve est devenu réalité!!!!!
Il y a un moment que je n'étais pas venu me ballader sur le site. Il est superbe!
Bon, je me retiens car j'en aurais presque les larmes aux yeux! Quel bonheur de voir l'Azur plein de vie et d'avenir!
Marc, Didier, Claude et vous tous... Vous avez fait un boulot d'enfer! Colossal! Félicitations!
Et puis les Foulées Charentonnaises sont devenues une grande classique qui va vers son 20ème anniversaire! Je me souviens encore de la première édition.

Bien cordialement à vous, mes chers amis.

 

Août 2001 - Frédéric GILBERT

Frédéric découvre le site du club et nous dit bonjour...

Cher Didier,

C'est avec beaucoup de plaisir que je découvre ce superbe site...
Merci beaucoup pour ce très sympathique hommage que vous me rendez au travers de ces pages, cela me touche beaucoup.
Je vis actuellement à Lyon ou je participe à l'implantation en France de l'UBS (Union de Banque Suisse) en France (un grand sponsor des meetings d'athlétisme...). Ce projet est passionnant.